Dix astuces pour facilement rendre hostile un mangeur de viande

This post is also available in: enEnglish

Si vous souhaitez avoir un club végane plutôt qu’un monde végane, il est étonnamment facile de s’assurer que les gens ne rejoignent pas le club. Voici quelques façons de se comporter avec les mangeurs de viande de manière à s’assurer qu’ils ne soient pas tentés de faire le moindre pas vers le véganisme.

how to alienate meat eaters

1. Présentez la solution comme une approche “tout ou rien”. Les gens doivent se rendre compte que soit ils font partie de notre club, soit il n’en font pas partie.

2. S’ils sont flexitariens, dites-leur que cela équivaut à un meurtrier qui tuerait moins de gens. Même s’ils sont végétariens, vous pouvez leur dire qu’ils ne font absolument rien de bon pour les animaux.

3. S’ils disent qu’ils aiment les animaux mais mangent de la viande, plutôt que d’intégrer ça dans votre approche, traitez les simplement d’hypocrites. Rejet instantané garanti!

4. Supposez que la façon dont vous avez changé est la façon dont tout le monde va et devrait changer. Après tout, nous sommes tous pareils, n’est-ce pas?

5. Parlez aux gens des centaines d’additifs, de composés type E120, d’arômes… qui abondent dans nos aliments et de combien il est important de les éviter.

6. Quand ils semblent faire un pas dans notre direction, assurez-vous de dire à temps aux gens que leur nourriture devrait aussi être bio, locale, de saison, équitable, saine, sans sucre et sans huile de palme.

7. Lorsque vous pensez avoir repéré un autre végane, assurez-vous qu’il a les bonnes motivations (c’est-à-dire vos motivations). Dites-lui qu’il n’est pas vraiment végane s’il ne le fait pas dans l’optique d’une révolution abolitionniste.

8. Expliquez qu’il n’existe pas de végane à 99 pour cent et que toute exception à la règle constitue une violation des droits des animaux.

9. Assurez-vous d’interroger les serveurs sur les moindres détails, surtout quand il y a beaucoup de gens qui écoutent. C’est votre chance de provoquer le rejet du véganisme chez beaucoup de gens à la fois!

10. Enfin et surtout, assurez-vous que les non-véganes n’utilisent jamais le mot en V quand ce n’est pas approprié! C’est notre mot, et aucun végémou ne devrait pouvoir se l’approprier!

Vous voyez, c’est très facile de s’assurer que le véganisme reste un club privé!

Également publié ici: https://questionsdecomposent.wordpress.com/2017/12/11/dix-astuces-pour-facilement-rendre-hostile-un-mangeur-de-viande/.

Laisser un commentaire