Pourquoi nous allons gagner

This post is also available in: enEnglish itItaliano

La libération animale est probablement la problématique de justice sociale la plus ardue et la plus large que les humains n’aient jamais abordée. Les enjeux sont immenses, les abats sont sur toutes les tables, la tâche semble incroyablement intimidante. Et pourtant je suis sûr que nous allons gagner.

Je viens d’assister à la Conférence pour les Droits des Animaux à Los Angeles. L’une des fonctions d’une telle conférence – hormis s’informer, partager nos pratiques, et passer quelques jours avec des personnes qui partagent nos points de vue- est que nous nous re-motivons, remplissons nos batteries, et repartons chez nous pleins d’énergie. A cette fin, il y a bien sûr de nombreux discours motivants, d’applaudissements et d’encouragements à ce genre de conférences (qui peut éventuellement assaillir les oreilles, particulièrement pour un Européen dans une mer d’Américains.

Après les encouragements et les bonnes nouvelles, on prend généralement une douche froide en quittant la conférence et en retrouvant le monde réel. Les produits animaux et la cruauté -ou du moins l’indifférence envers les animaux- semblent à nouveau omniprésents.

Cependant, je partage le sentiment exprimé par un grand nombre d’intervenants de la conférence : que nous approchons d’un point de bascule, et que pour la première fois, même s’il est -de moins en moins- lointain, nous pouvons entr’apercevoir la fin de la route.

Laissez-moi exposer quelques-unes des raisons pour lesquelles je suis sûr que nous allons gagner. Certaines de ces raisons sont anciennes, d’autres sont nouvelles.

“ Notre moment est venu. Soyez bons. Ayez de la compassion. Soyez positifs. Accomplissons-le ensemble. ” Colleen Holland

Nous sommes dévoués.
Le dévouement aux droits des animaux et à l’activisme végane est impressionnant. Ce n’est pas pas une équipe qui va jeter l’éponge bientôt. La compassion pour les animaux et l’horreur qu’inspire leur soufrance est ce qui anime ce mouvement. Je suis certain qu’aux yeux de beaucoup nous avons parfois l’air d’une bande de fanatiques délirants, mais ça ne prend qu’un coup d’oeil à une vidéo ou une photo d’une créature souffrant terriblement de la main de l’homme, pour réaliser que notre objectif est tout sauf fanatique.

Nous sommes de plus en plus orientés vers les résultats.
Ces dernières années, (grâce à des gens comme Nick Cooney, Faunalytics, l’essor du mouvement de l’altruisme efficace, Animal Charity Evaluators, et d’autres personnes et facteurs), nous avons commencé à faire bien plus attention à nos résultats réels -et à mesurer ces résultats- plutôt que de simplement “faire quelque chose”. Nous observons les risques vs. bénéfices et les retours sur investissement. Et quand certains d’entre nous font passer en priorité les grands chiffres (comme les animaux d’élevage) avant les petits chiffres (comme les animaux de cirque), c’est parce que nous savons que ces grands chiffres sont simplement de plus grandes populations d’animaux en soufrance.

Nous nous sommes professionnalisés.
L’époque où ce mouvement était fait de groupes de manifestants échevelés criant des slogans colériques aux passants et dans les magasins, est depuis longtemps derrière nous (n’est-ce pas ?). Nous nous asseyons à la table des grandes entreprises et des gouvernements. Nous embauchons de vrais professionnels. Nous produisons du matériel imprimé et vidéo vraiment professionnel. Nous fixons des objectifs mesurables. Professionnel est le nouveau radical.

La technologie peut être notre alliée.
La technologie peut être utilisée à la fois de façon positive et négative. Elle a été utilisée pour rendre l’élevage d’animaux plus efficace -et plus horrible pour les animaux- mais aujourd’hui nous voyons des technologies incroyablement prometteuses émerger. Hormis l’utilisation de la technologie pour créer de meilleures alternatives à la viande que du simple tofu (voir Beyond Meat, Gardein, Impossible Foods), il y a bien sûr la promesse de la viande de culture (ou viande propre), pour créer une viande indifférenciable de l’originale. Imaginez juste comme cela changerait la donne (vous pouvez soutenir Supermeat ici).

Les gens peuvent gagner de l’argent en sauvant les animaux.
Que vous soyez pour ou contre, mais voici un argument totalement nouveau pour le véganisme : gagner de l’argent. Certains entrepreneurs ont remarqué que la situation actuelle avec les produits d’origine animale est simplement intenable, et voient beaucoup de mérite et de profit à développer des alternatives. Rien que ces dernières années, des entreprises capitalistes ont investi des centaines de millions de dollars dans les substituts à la viande et autres. C’est quelque chose que nous n’avions jamais vu avant.

Grâce à ces raisons et à bien d’autres, nous allons gagner. Et quand nous gagnerons -dans Dieu sait combien de décennies- ce sera une victoire pour tout le monde. Ce sera une victoire pour les animaux et pour notre planète. Ce sera une victoire pour nous, ceux investis dans ce combat, et une victoire pour tous ceux qui ont peur de perdre quelque chose.

D’ici-là, nous avons du travail. Je me ferai l’écho de l’un des intervenants :

Notre moment est venu. Soyez bons. Ayez de la compassion. Soyez positifs. Accomplissons-le ensemble.

Également publié ici: https://veganforthem.wordpress.com/2016/07/21/pourquoi-nous-allons-gagner/.

Laisser un commentaire